Malin, le Cleverdisk !

Apparu en France début 2012, le nouveau disque de stationnement, dit « Européen » parce qu’il reprend sensiblement la présentation adoptée dans les pays voisins, nous a privé d’une information à          laquelle nous étions habitués : l’heure de départ. Pourquoi ?

Depuis 1960, le stationnement en zone bleue suivait des tranches horaires : arrivé entre 10H et 10H30, vous pouviez stationner              jusqu’à 11H30, et cela partout en France. Ce système avait un         inconvénient : il n’incitait pas les conducteurs à libérer les places   rapidement, contrairement aux parcmètres, coûteux pour l’usager comme pour les municipalités, mais qui ont cependant occupé      progressivement les centres-villes.

On crut longtemps qu’il était impossible de réguler le stationnement avec le disque, jusqu’au jour ou quelqu’un eut l’idée de réduire la   durée de stationnement dans les quartiers les plus encombrés, et de l’augmenter dans les zones adjacentes. Mais alors, l’ancien disque ne convenait plus ! D’où l’arrivée en 2012 d’un disque indiquant l’heure d’arrivée (pour permettre le contrôle et la verbalisation), mais n’indiquant plus à l’usager l’heure à laquelle il doit avoir repris son véhicule, puisqu’elle n’était plus la même partout. Frustrant. Non ?

Il est pourtant possible de donner cette information à l’usager dès lors qu’il connaît la durée de stationnement autorisée (elle est affichée sous les panneaux de « zone bleue » de la rue), moyennant un petit aménagement du disque. Mais ça, seul Cleverdisk y a pensé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Disque de stationnement européen avec heure de départ